Rue des voleurs – Mathias Enard (Actes Sud)

En 2010, la bibliothèque avait fait l’acquisition de « Parle-leur de batailles, de rois, et d’éléphants ».
Dans ce roman l’auteur nous emmenait en 1503 à Constantinople en compagnie de Michel-Ange, voyage dans le temps et dans l’espace qui avait fortement interessé plusieurs des lecteurs de la bibliothèque.
Cet enthousiasme a conduit à l’acquisition en octobre 2012, du nouveau roman  de Mathias Enard intitulé « Rue des Voleurs« .
Nous y suivons le parcours d’un jeune marocain de Tanger  âgé de 19 ans entre les deux rives du détroit de Gibraltar  en temps presque réel.
En effet toute une succession d’événements très récents sont évoqués,même l’élection présidentielle de mai 2012 !!
Le héros fait de multiples rencontres qui chacune dévoile un des aspects de notre monde contemporain en crise.
Il se révèle être  un grand lecteur, il apprécie les polars (français), la poésie des auteurs arabophones, il y puise la force de surmonter les situations difficiles auxquelles il est confronté.

J’ai trouvé ce roman extrêmement attachant, mais  sa lecture a été pour moi assez éprouvante tant  la difficulté à vivre dans le monde actuel y est exprimée.
Par ailleurs, j’admire la connaissance approfondie du monde arabe de Mathias Enard.

Françoise Ledoux

(581)

Ce contenu a été publié dans Roman, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.