Temps glaciaires – Fred Vargas (Flammarion)

Temps glaciairesD’abord un aveu (c’est normal quand on parle de roman policier…), Temps glaciaires est le premier livre de Fred Vargas que je lis. Mieux vaut tard que jamais…

Et franchement, je regrette… d’avoir attendu aussi longtemps pour ouvrir un ouvrage de Fred Vargas. Je n’ai pas lu Temps glaciaires d’une traite. Ce n’est pas une course haletante, mais une démarche bordée de questions, d’hypothèses, de rencontres. Ça commence par une vieille femme qui s’écroule dans la rue en tenant une lettre à poster dans sa main. Et ça part… Le héros récurrent de Fred Vargas, le commissaire Adamsberg, prend son temps. Son adjoint, le commandant Danglard, est un puits de connaissances. Curieux attelage, depuis longtemps formé, prêt à se disloquer.

J’arrête là. Pas question de dévoiler quoique ce soit sur cette intrigue compliquée. Ni sur le mode d’investigation particulière et tout en nuances d’Adamsberg. Ni sur le fonctionnement du commissariat dont il a la responsabilité. Encore moins sur la raison qui conduit l’intrigue en Islande, Et qui se rapproche de Robespierre. Ni sur quelques rencontres inattendues, entre autres, Marc et l’afturganga

Plongez dedans et nagez jusqu’au bout … même si l’eau est froide !

Fred Vargas (Photo Le Figaro)

 

(190)

Ce contenu a été publié dans Lectures, Roman policier, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.